Building Haiti

Back to all blogs
1

Young Entrepreneur: “We Have Waited Too Long” / Jeune entrepreneur : “Vous attendez trop”

The following speech (version française en bas) was delivered by Jorchemy Jean Baptiste of Fondation ETRE at Global Entrepreneurship Day on November 17. The event was sponsored by PDM-Haiti and the Embassy of Canada.

Good afternoon, ny name is Jorchemy Jean Baptiste. I am from Ennery, the birthplace of Toussaint L’Ouverture. Encouraged by my parents, I earned my degree in Pharmaceutical Sciences from the State University of Haiti, with the belief that education was the key to my success.  However, upon graduating college, I met Mathias Pierre, Director of Fondation ETRE.  He showed me how I could change my life, and that of my community, through entrepreneurship. I learned valuable business and marketing skills, and after two years at the foundation, I was able to launch my own business in livestock. In Haiti, 25,000,000 eggs and 625,000 chickens are consumed, but 80% of them are imported from the Dominican Republic.  So I created a local business that was able to reduce imports and create livelihoods within Haiti.

Standing here today, I am happy to see so many young people who want to create a richer, better, Haiti. In a place where misery and poverty reign supreme, we need a group of young people who believe they can change the status quo. Hence the existence of Fondation ETRE Haitian. The Fondation advocates for a paradigm shift in the allocation of local resources for the youth of Haiti, pushing them to be more modern and inclusive.

One of the ways this was achieved was by sending a group of 6 young Fondation entrepreneurs, including myself, to Quebec last month.  We learned how to make Haiti achieve development levels similar to those of Quebec. Paul Arthur Fortin explained how  Quebecers have identified entrepreneurship as an effective tool to fight poverty, creating 4.5% unemployment in a city of 525,000 inhabitants. In Quebec, entrepreneurship is everywhere. It is, effectively, an antidote to poverty.  

My belief in this is further strengthened when I see all you young people mobilized to learn about entrepreneurship. But dear friends let me tell you: Individual success doesn’t mean anything in the face of collective failure. The failure of Haiti is collective–we must say no to collective failure and succeed individually and together.  

We cannot wait. We have waited too long. We must get up and start working. And if we do, in another 10 to 20 years, no longer will Haiti’s image be that of misery and poverty–the ugliness will be gone, the shame will be gone. And we will walk proud with our Haitian passports and our success.  

I am counting  on you! Together let us change our lives and Haiti. //

 Jeune Entrepreneur : “Vous attendez trop”

Bonsoir, je suis Jorchemy JEAN BAPTISTE, je suis originaire d’Ennery(ville de Toussaint Louverture ), j’ai étudié a la faculté de Médecine et de Pharmacie de l’université d’état d’Haiti ou j’ai boucle  mon cycle en Pharmacie.

Culturellement , j’étais  de la catégorie de ceux et celles  qui croient qu’il faut bien étudier pour obtenir un bon emploi ce qui n’est pas mauvais. Mes parents sont passionnés de me voir  réussir avec mes études et trouver l’emploi qu’il fallait.

Il a fallu un moment,  grace a un Homme (Mathias PIERRE , auteur du Pouvoir du Reve ) , pour comprendre qu’il y a un autre  secteur qui peut m’aider a changer ma vie et celle de ma communauté. C’est ainsi que depuis tantôt deux ans je suis a la Fondation ou j’apprend a devenir entrepreneur et ceci est presque devenu  réalité parce que je suis a quelques mois du lancement de mon entreprise dans le secteur de l’élevage ou je vais produire des poules et des oeufs car dans les 25.000.000 d’oeufs et les 625.000 poulets consommés en Haiti , 80 % proviennent de la République dominicaine.

Je suis content de voir réunir ici tant de jeunes qui veulent tous et toutes devenir créateur de richesse en Haiti. Un pays ou  la misère et la pauvreté règnent en maître ,  il faut un groupe de jeunes qui croient  et qui veulent changer cet état de fait. D’ou l’existence de la Fondation ETRE Ayisyen qui prône chez les jeunes un changement de paradigme par la revalorisation des ressources locales pour une société moderne et inclusive.   Mais a la Fondation on ne sait pas comment faire tout,   c’est ainsi que, du 25  Octobre au 8 Novembre  dernier , une tournée a ete   organisée au Québec pour apprendre a mieux faire car il y a une cinquantaine d’année , le Québec était le miroir d’Haiti; mais comme l’a dit Mr Paul Arthur Fortin les québécois ont identifié l’entreprenariat comme outil efficace pour combattre la pauvreté et aujourd’hui la ville de Québec particulièrement compte 525 000 habitants et il y a seulement 4.5% de chômage. Nous étions la bas pour apprendre comment ils ont pu faire et on a remarque qu’au Québec l’entreprenariat est institutionnalisé  partout ou l’on passait on parlait de l’entreoprenariat. Aujourd’hui désormais il faut dire non a la pauvreté et l’antidote de ce mal c’est l’entreprenariat.

Notre conviction est davantage renforcée quand je vois tous ces jeunes se mobiliser pour savoir quoi faire pour etre entrepreneur. Mais chers amis laissez moi vous dire il ya pas mal de réussite individuelle parmi vous mais malgré tous ces succès individuels l’échec d’Haiti est collectif. Il faut dire non a l’échec collectif en nous nous mettant ensemble pour réussir collectivement.

Aussi il faut cesser d’attendre mais entreprendre . Vous attendez trop , levez vous , marchez et entreprenez et comme ca dans 10 a 20 ans nous aurons une autre image d’Haiti a projeter, nous n’aurons plus comme identités la misère , la pauvreté, tout ce qui est laid et mauvais mais l’inverse.

Et un jour nous serons  fier de parler d’haiti partout ou nous passerons car il ne sera plus un defi  d’ETRE  Ayisyen, notre passeport ne sera plus une honte.

Je compte sur vous!  Ensemble mettons nous a changer notre vie et celle de nos communauté bref celle d’Haiti.

 

1 Comment

  1. JRAN MARC GAetan says:

    bonjour,j ai 26 ans je veux participer au developpement de mon HAITI CHERIE que j aime tant,je souhaite devenir un entrepreneur ,j aimerais savoir comment ,quelles sont les conditions ,quelles sont les demaches que je dois effectuer pour devenir un entrepreneur ,j aimerais que vous m aider a me trouver une place parmi vous

    merci pour votre reponse

Leave a Comment


Rss Feed Tweeter button Facebook button