Building Haiti

Back to all blogs
0

PDT Workshop Helps Businesses in Gonaïves Connect with Potential Buyers / La séance de formation de PDT aide à mettre les entreprises aux Gonaïves en contact avec des acheteurs potentiels

Alcimé Shener came because his dress design company, BPA Salon de Couture, is looking to expand into the Port-au-Prince market.

The owner of Phanor Mercier talks with staff from international organizations that come into his store and wants to explore how to do business with them on a larger scale.

Marc-Henry Moïse is a lawyer and notary looking to help his clients with procurement issues when they bid on national and international contracts.

Marie Lydie Greatl wants to better her understanding of international bidding procedures so that she can land a contract for her local construction company.

They were among the 68 business owners that attended PDT’s training and networking session in Gonaïves in central Haiti on February 15, 2012. PDT has held similar workshops in the cities of St-Marc, Cap Haitian, and Jacmel as part of its campaign to promote “buying local” across Haiti.

The featured speaker was Jean Rubain Telusma (see photo) of the Gonaïves Chamber of Commerce, who emphasized the importance of informing local businesses about international bidding procedures and thanked PDT for expanding its services to Gonaïves. The event was widely covered by local media, including Télé Radio Provinciale, Radio Télé Top, Radio Clarté, Radio Classique Gonaïves, Radio Gonaïves, Radio Héro, Radio Transatlantique RTA, Radio Solidarité, Radio Etincelles, Radio Antenne Continentale, Radio Xplosion, and Radio Megamax.

The training session explained the overall tender process used by buyers, identified the types of opportunities available, and examined the specifics of submitting a bid to furnish goods, execute works, or deliver services.  The networking session featured presentations by Caritas International and Partners Worldwide.

Some Gonaïves businesses, like Greatl’s construction company ERECEM, have already tested the waters but are looking for support. “We’ve had trouble meeting the demands for professional experience, especially when the bid branches out beyond construction,” Greatl said. “So we came here to improve our skills.” //

La séance de formation de PDT aide à mettre les entreprises aux Gonaïves en contact avec des acheteurs potentiels

Alcimé Shener est venu car sa compagnie de création de vêtements, BPA Salon de Couture, cherche des débouchés sur le marché de Port-au-Prince.

Le propriétaire de Phanor Mercier s’entretient avec le personnel d’organisations internationales qui vient dans son magasin et veut explorer les possibilités de faire affaire ensemble sur une plus grande échelle.

Marc-Henry Moïse est avocat et notaire, il cherche à aider ses clients ayant des problèmes d’approvisionnement quand ils répondent à des contrats nationaux et internationaux.

Marie Lydie Greatl veut mieux cerner les procédures internationales d’appel d’offres afin de pouvoir décrocher un contrat pour sa compagnie locale de construction.

Ils étaient parmi les 68 propriétaires d’entreprises qui ont participé à la formation et à la séance de réseautage offertes par PDT le 15 février 2012 aux Gonaïves dans le
centre d’Haïti.  PDT a organisé des ateliers similaires dans les villes de St-Marc, Cap Haïtien et Jacmel dans le cadre de sa campagne de promotion « Acheter Local » à travers Haïti.

Le conférencier invité était Jean Rubain Telusma (voir photo) de la Chambre de Commerce des Gonaïves, qui a souligné l’importance d’informer les entreprises locales sur les procédures internationales d’appel d’offres et a remercié PDT pour avoir étendu ses services aux Gonaïves. L’événement a été largement couvert par les médias locaux, y compris Radio Télé Provinciale, Radio Télé Top, Radio Clarté, Radio Classique Gonaïves, Radio Gonaïves, Radio Héro, Radio Transatlantique RTA, Radio Solidarité, Radio Etincelles, Radio Antenne Continentale, Radio Xplosion, et Radio Megamax.

La session de formation a expliqué le processus d’appel  d’offres global utilisé par les acheteurs, a identifié les types d’opportunités disponibles, et a examiné les détails sur la manière de présenter une  soumission  pour la fourniture de biens,  pour l’exécution de travaux ou pour  la prestation de services.  La séance de réseautage a comporté des exposés par Caritas International et Partners Worldwide.

Certaines entreprises  aux Gonaïves, comme ERECEM, l’entreprise de construction de Greatl, ont déjà testé le marché mais sont à la recherche de soutien.  « Nous avons eu du mal à répondre aux demandes d’expérience professionnelle,  en particulier lorsque l’appel d’offre  allait au-delà de la construction »,  a déclaré Greatl.  « Alors nous sommes venus ici pour améliorer nos compétences ».

 

 

 

Tags , , ,

Leave a Comment


Rss Feed Tweeter button Facebook button